Plaisir solitaire, 2020

Bruxelles, aux abords de son canal, à deux pas du Petit Château, le ciel et les nuages participent au plaisir solitaire d’une façade.

Fresque à Bruxelles le long du canal qui dépeint une main qui se caresse la vulve. Masturbation éloquente dans la ville. © 2020 Bruno D'Alimonte
Plaisir solitaire © 2020 Bruno D’Alimonte

L’artiste acrobate qui impose son travail interlope, amène une découverte de la ville sous l’angle expressionniste monumental presque post-moderne. Pour certains c’est un bouleversement ou une révélation.

En connaître davantage sur l’artiste :
https://plus.lesoir.be/283179/article/2020-02-27/grand-format-lhistoire-de-la-fresque-le-sacrifice-disaac-le-long-du-canal

Pornographie, art, pollution visuelle, expression, rien n’est épargné aux questions et polémiques que la fresque suscite. Il suffit de prolonger son parcours le long du canal pour s’en convaincre ou de voir aussi Le Mal Propre de Obêtre pour en comprendre la portée.

Bruxelles Chez Soi?