Les empêcheurs, 2017

Le panneau (E1) représenté par un rond bleu entouré d’un cercle rouge barré indique l’interdiction de stationner dans la rue où il se trouve.


En cette période de réchauffement climatique, j’entends parfois dire que le niveau de la mer va monter et que cela entraînera l’exode de la population côtière. Cela aura pour conséquence une plus forte densification urbaine. En d’autre termes de la place va manquer, il faudra partager l’espace ou réduire la population, c’est inexorable.

À Molenbeek depuis la Boulevard de Nieuport au trafic incessant, une camionnette de trafiroad transporte une armée de petits soldats rouges et bleus dénommées E1.
Leur mission : interdire le stationnement.

Véhicule de voirie transportant des panneaux d'interdiction de stationner en ville au milieu du trafic. Quai au charbonnage et boulevard de nieuport. Image issue de la collection Brussels'Eyes. © 2017 Bruno D'Alimonte
Les empêcheurs © mars 2017

En juin 2015, 70% de l’espace public est encore réservé à la voiture (circulation et parking). Alors inspiré, je vois les soldats E1 qui agissent comme une montée des eaux en ville.
Alors place au vélo? Et si ce n’était qu’une amorce pour un autre défi amplement plus grand : le vivre-ensemble.

Pour aller plus loin:

Bruxelles Chez Soi?