Les Échafaudages de Poelaert

Double exposition, façade du palais de justice à Bruxelles, détail.

“Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire le surlendemain. ”

Oscar Wilde

Un jour d’août 2013, j’expérimente une méthode pour rendre partiellement floue mon optique afin d’obtenir un rendu qui évoque l’évanescence – un thème qui m’est cher.

Le Palais de Justice est le sujet idéal car son architecture est emblématique pour son côté immuable et intemporel mais aussi parce que la justice est un marronnier qui a toujours le bon rôle pour être critiquée.
J’apprécie alors cette structure d’échafaudages comme une allégorie de la bureaucratie qui gangrène une institution ou comme un virus qui altère à inéluctablement la santé d’un malade.

Continuer la lecture de « Les Échafaudages de Poelaert »

Les Cheveux en Quatre

Coiffure du XXiè siecle cropped

Un gouvernement qui masque, un chauve qui passe et les coiffeurs trépassent

Juin 2005, mon regard décalé s’arrête devant ce salon de coiffure situé sur la chaussée de Louvain à Saint-Josse. À ce moment, je souris en voyant l’établissement arborer fièrement sa prétention résolument avant-gardiste de fermeture.

Continuer la lecture de « Les Cheveux en Quatre »

La Cigogne et l’Envol

Détail de la fresque d'une cigogne réalisée par Bonom en 2012 rue de l'Héliport à Bruxelles

Symbole d’amour et de naissance, une cigogne expressionniste pose en façade d’un immeuble à l’abandon. Elle témoigne de la rudesse de la vie dans la précarité tout en laissant sa place à un art de la rue (street art) qui interroge la ville par ses énigmes.

Alors, un jour, occupé à expliquer à un stagiaire qu’il est intéressant de mettre les choses que l’on voit en relation pour communiquer des histoires. Je découvre la fresque de Bonom et déclenche au moment où l’avion passe au-dessus.

Continuer la lecture de « La Cigogne et l’Envol »