Projet

Bruxelles, ce prétexte insolite

Par le biais des métaphores issues de ce théâtre urbain qu’est notre ville de Bruxelles, imaginez comment Bruxelles avec ses réalités peut être utilisée à des fins narratives et visuelles.
Ce site représente un travail qui se présente comme un portfolio.  Il pourrait être utilisé pour témoigner des concepts parfois abstraits et difficiles à illustrer mais aussi comme le témoignage d’un savoir-faire qui pourrait être mis à votre disposition si vous me sollicitez.

Par une démarche patrimoniale, culturelle et sociale, une collection de photographies originales,  dédiées à Bruxelles se construit.  Elle répond aux normes d’archivage par un soin tout particulier apporté dans l’indexation des documents.

photographie poétique sur l'éclosion d'une rose en ville à Bruxelles © 1994 Bruno D'Alimonte
Éclosion d’une rose en ville, Schaerbeek © 1994 Bruno D’Alimonte

À plus ou moins long terme, cette collection permettra au spectateur, de percevoir avec un regard critique les mutations de la ville de Bruxelles.

Brussels’Eyes

Mon amour et connaissance cette ville si subjuguante m’a donné l’envie de développer ce projet dont la vocation première de Brussels’Eyes réside dans la promotion de Bruxelles par l’émergence de photographies qui questionnent notre espace-temps depuis 1994.
Ces photographies non exhaustives répondent à un soucis qualitatif en vue de satisfaire aux besoins de production dans les secteurs de l’impression,  ceux du web et les collectionneurs de photographie.

Nous nous retrouvons ici sur une photographie particulière qui conjugue démarche d’auteur et approche journalistique. Ces photographies sont des fruits d’interprétation qui s’éloignent de la démarche documentaire pure.

Avec ce type d’imaginaire décalé, je souhaite que ce site serve d’ambassade pour des images qui conjuguent intellect et sensibilité.

photographie à Anderlecht, quartier de la place Bara, façade d'une anciene imprimerie et photogravure, il ne reste qu'un œil. Un autre regard sur Bruxelles. © 2008 Bruno D'ALIMONTE
Œil du Midi, Anderlecht © Bruno D’ALIMONTE

Objectifs

Sensibiliser le public à un imaginaire moins stéréotypé

La pratique généralisée de l’acte photographique a amené une certaine démocratisation de la culture en général. Cependant cette pratique amène à une consommation des images de manière beaucoup plus immédiate et parfois sans le recul nécessaire pour une bonne appréciation des documents. Une image écrase une autre et ainsi de suite dans le flux effréné de la quête du nouveau.
Dans une société où l’image est omniprésente et indifférenciée, le temps de lecture sur nos moyens modernes amènent à une impossibilité de réunir subtilité et contenu sans faire des choix visuels autres que simples voire simplistes.

Dès lors, il me semble important de sortir de ces flux imposés pour permettre déployer des voies de traverse pour et de construire un imaginaire durable.

Animer des ateliers

Par le fruit des approches expérimentales menées, le projet  « ateliers de regards photographiques » sera mis sur pied et transposé.  Ces formules créatives et analytiques formant un tout pour l’éveil de notre esprit critique et citoyenneté. Elles seront adaptées aux publics de manière agile en fonction du niveau culturel et de l’expérience de chacun.

Selon les demandes, il y aura moyen de créer des workshops véritablement sur mesure.

Étendre le réseau afin de nouer des partenariats

Se soucier de la pérennité passe par les maillages de liens, étendre son réseau devient dès lors capital.  Et si vous êtes sensible à ces valeurs, je vous invite à prendre contact.

Vendre des contenus

Une image vous séduit, vous appréciez la démarche? Je propose des solutions d’impressions sur mesure en fonction de vos envies et moyens. Cela va de la pose de papier-peint photographique en passant par des impressions sur métal, bois, des tirages de prestiges sur papiers barytés et autres ennoblissements.

Dans un autre registre, je compte mettre en production la possibilité d’acquérir certains tirages à dimension fixe à tarif démocratique.

Services d’illustration

Cet imaginaire de photographies décalées sur Bruxelles est autant destiné à des collectionneurs de photographies de qualité sur Bruxelles que des institutions aux besoins visuels spécifiques.

Bien qu’il soit possible d’acquérir les droits et licences d’exploitation,  il me semble plus utile de répondre aux besoins spécifiques par des solutions particulières.

Dès lors une offre de services photographiques peuvent se concevoir ensemble.

Éditer un livre

Et forcément, une édition livresque serait une étape intéressante pour pérenniser cette collection.

Principe photographique: tout est question de lumière et de temps.

Bruno D’Alimonte