L’irréprochable, 2017

Les réformes de la justice au niveau institutionnel vont de pair avec la rénovation de son temple que l’on doit à l’architecte Joseph Poelaert , elles sont interminables.

photographie du palais de justice de Bruxelles avec un chien isolé dont l'ambiance est humoristique © 2017 Bruno D'Alimonte
l’irréprochable © 2017 Bruno D’Alimonte

Et à Bruxelles, dressé et en laisse comme il se doit, presque civique, nous voici accompagné d’un ambassadeur canin, qui annonce la venue d’un maître-visiteur énigmatique du Palais de Justice, ce symbole  en  rénovation sempiternelle.

Ce meilleur ami de l’homme nous regarde la queue levée, docile victime de sa condition de chien tel le citoyen face au système dont il dépend tant qu’il restera attaché.